Comment créer des agencements professionnels originaux ?

Le coworking est un mode de travail récent et en plein essor, dont l'objectif est de proposer à des entrepreneurs ou à des travailleurs indépendants des locaux qu'ils peuvent se partager de différentes manières : open space, share-desk (un poste de travail pour plusieurs personnes), salles de réunion, etc.

Si la création d'une véritable communauté de travail semble être une bonne idée, elle nécessite néanmoins une préparation importante afin que chacun y trouve son compte. De ce point de vue, Selon Agefhip.fr, la question de l'agencement des bureaux et du mobilier se révèle cruciale : comme nous allons le voir, tout est une question d'équilibre.

Un savant dosage entre les espaces

Concernant l'aménagement général, la priorité doit bien évidemment être accordée à l'ouverture : il est en effet important de faciliter l'échange et la discussion entre les différents travailleurs, afin de stimuler leur dynamisme et leur créativité. Cependant, il convient de ne pas oublier de réserver certaines parties quelque peu à l'écart, qui serviront à organiser des réunions ou à recevoir des clients. Dans cette optique, l'utilisation de panneaux semi-cloisonnés permettant une bonne insonorisation peut s'avérer intéressante.

Dans tous les cas, il s'agit donc de favoriser un mobilier aisément modulable, tout en veillant à ne pas oublier des espaces de rangement personnels pour les travailleurs (des casiers par exemple), afin que chacun puisse conserver un minimum d'espace privé.

L'importance d'une bonne décoration d'intérieur

Si la manière de diviser l'espace de travail est fondamentale dans la perspective du coworking, il ne faut pas pour autant limiter l'aménagement à ce domaine. En effet, la décoration intérieure est également une dimension essentielle à prendre en compte. Grâce à cette dernière, c'est l'atmosphère de travail qui peut être améliorée significativement. De ce point de vue, la luminosité doit être le principal souci : un espace bien éclairé (si possible naturellement) permettra à chacun de voir ses collègues, et donc de se sentir comme un membre à part entière du groupe. Pour cela, la mise en place de panneaux transparents et de baies vitrées afin de délimiter les différents espaces semble la bonne solution.

Dans tous les cas, il s'agit d'être subtil : il convient d'utiliser des couleurs apaisantes et des objets à la fois modernes et consensuels, pour ne pas briser la dimension collective qui se construit entre les travailleurs.

Des bureaux mobiles pour un coworking vivant

Outre la vie de bureau, les divers espaces de coworking doivent se démarquer par leur ergonomie. En d'autres termes, il est important que chacun puisse s'approprier le mobilier en fonction de ses besoins. Ainsi, les salles de travail doivent pouvoir rapidement être transformées en salles de réception ou d'animation selon les cas. Des meubles légers, peu imposants et multifonctionnels répondront parfaitement à ce critère. Par ailleurs, il convient de ne pas négliger les espaces de détente, qu'il s'agisse de la bibliothèque ou de la cafétéria par exemple.

Finalement, les locaux des coworkers doivent donc à la fois répondre aux attentes de tous ses utilisateurs, et présenter un espace sain et productif pour les clients potentiels qui seraient à même de venir sur les lieux dans le cadre de rendez-vous professionnels. En effet, au-delà de l'atmosphère interne, il ne faut jamais oublier qu'un coworking heureux bénéficie sans aucun doute à l'image de marque des différentes sociétés qui y sont représentées.